Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ALLEMAGNE - STREET ART 2012 A BERLIN #2

Publié le par Pierre CHARVET

Deuxième livraison des street-arts glanés à Berlin cet été 2012, toujours principalement en provenance du quartier de Friesdrichshain.

 

 

Allemagne Berlin Street-art 16

"Cut it out" = "ça suffit". La contestation plus ou moins visible est une des finesses du street-art

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 19

Il y a donc souvent un message dans le street-art. Quelque chose qui interpelle. C'est vrai ici.

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 13

A bien y regarder, difficile de trouver le message caché ici... A moins que ce ne soit l'affiche en bas à droite destinée à nos amis rappeurs...

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 12

Certainement un cours de maths qui a du mal à passer...

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 9

Le détournement, un grand classique: une affiche collée fera un excellent support

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 10

Et de deux!

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 3

Même notre ami Arnold est de la fête!

 

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 1

Comme le montre cette photo, il faisait bon ce jour-là

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 11

Rideau de magasin. La classe.

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 2

Union des couleurs, profondeur du regard, c'est parfois beau et puis c'est tout

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 4

Hi! Hi!

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 5

Ce street-art est un détail parmi d'autres. Mais qui mange Apple?

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 6

Autre détail. "Sauter c'est pour les crétins". Croustillant

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 27

Variante du street-art: la typographie, le message écrit. Sur cet immeuble, on peut lire en gros "Vivre SVP"

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 23

On peut avoir son chez-soi et être malicieux. C'est l'habitant lui-même qui a scotché "HUNGRY" (="FAIM") sur sa fenêtre

 

 

 

 

 

Allemagne Berlin Street-art 20

On termine avec un happy-end, mais en voyant ce "happy" dégoulinant, je sens comme un goût amer poindre... Le street-art est rebelle, contestataire, agitateur de conscience... Peut-être tout simplement citoyen à sa manière

 

 

 

Commenter cet article